Solitude de l’Homme

face à sa destiné,

fragilité des êtres, vulnérabilité des corps.  Accepter, s’accepter.
Etre, disparaître, pourquoi, quand ?

Une seule certitude :

Un jour je vais mourir…

Incertitudes

Série réalisée en immersion

avec Antoine D'AGATA

 
 

1/15

Nous humains, nous tous schizophrènes, comment se représenter nos batailles internes, nos dualités, nos peurs, nos pulsions, nos angoisses ?

Peut-être comme autant de lutteurs masqués...

2016 ARLES FESTIVAL EUROPÉEN DE LA PHOTO DE NU

2016 ARTS VAGABONDS

 
 
En voir plus

1/12

Une œuvre vous touche profondement telle « Les deux moi » de Frida Kahlo et c’est un humble hommage que vous lui rendez. 

Créer un diptyque un triptyque etc… c’est aussi vouloir raconter une histoire différemment. 

Lorsque plusieurs photographies  sont faites pour vivre ensemble alors c’est une création nouvelle que de les associer, de les marier, de les superposer, pour créer une œuvre nouvelle indépendante.

 
 
En voir plus
 
 

REGARDS DEUX MOI

L'AUTOPORTRAIT AU XXEME SIÈCLE

"Ce que vous regardez n’est pas ce que vous croyez voir.

Et ce que vous croyez voir n’est pas ce que vous voyez." 
 

( Pascal Bonafoux ) 

En voir plus

Le sujet de la Vanité n’est ni la mort, ni la vie mais la transition

entre l’une et l’autre qui, elle, s’inscrit dans le temps. ( A.Turulina )

 
En voir plus
 
 

Mi-homme mi-animal, le Minotaure est-il le monstre qui ne peut s'échapper du labyrinthe ?
N'est-il pas la victime de ceux qui l’y ont enfermé et l’obligent à se repaître de chair humaine pour survivre ?
Et nous ? Quand devenons-nous le monstre ? Quand sommes-nous la victime ?

En voir plus

"L’être en nous se dérobe, il nous manque, puisque nous l’enfermons dans l’ipse 

et qu’il est désir - nécessité - d’embrasser tout."

Georges Bataille ‘L’expérience intérieure'

 

REGARDS CROISÉS

"L’artiste ne saurait se satisfaire de son seul regard pour exprimer le monde qui l’entoure et dont il fait partie, alors il croise les regards. 
 

( Joël Bardeau) 

 
 
En voir plus

Mathilde Cudeville œuvre à une grande série autour de ses rêves, elle a souhaité y introduire un regard extérieur : le mien